Licence professionnelle Intervention sociale : accompagnement de publics spécifiques

  • Durée des études : 1 an
  • Crédits : 60
  • 1 Parcours :

Objectifs

Cette licence professionnelle vise à former des professionnels de la gérontologie, chargés de développer des projets individuels et d'animer des actions collectives en lien avec l'allongement de la vie.

Télécharger la fiche L Pro Qua2Vie

Spécificités

Cette formation apporte des savoirs et des compétences relatifs au vieillissement, solidement ancrés dans une approche de la personne âgée. Les diplômés pourront faire état de connaissances non seulement socio-économiques mais aussi psychologiques et physiologiques.
Cette formation a été conçue en étroite collaboration avec des professionnels et associations du secteur gérontologique et plus de 40% des enseignements sont assurés par des professionnels.
Cette formation est co-habilitée par les Universités Lille 1 et Lille 3.

Les savoirs

La formation confère les savoirs théoriques pluridisciplinaires (sociologie, physiologie, psychologie) qui permettent une approche de la personne âgée dans sa globalité.

Programme : Ethique et déontologie - Sociologie, droit et politiques publiques - Physiologie et santé - Psychologie - Habitat, mobilités - Animation, management - coordination et gestion de projet -

Professionnalisation :

La 1ère partie du stage est fragmentée en 3 périodes d'une semaine, et permet à l'étudiant de découvrir les différentes structures d'accueil des personnes âgées.

Dans la 2nde partie (10 semaines) l'étudiant est mis en responsabilité dans le milieu dans lequel il sera amené à exercer.

Les savoir-faire

Les titulaires de la Licence Professionnelle Qua2Vie sont capables de :

Utiliser leurs connaissances en Sociologie, Droit et Politiques publiques pour, sans se substituer à un assistant social :

  • Analyser les besoins et les demandes des publics.
  • Analyser les prestations et services offerts par une structure et/ou par les partenaires de cette structure.
  • Proposer et élaborer des réponses adaptées en accord avec les dispositifs locaux.
  • Instruire les dossiers en vue de délivrer ou de percevoir des prestations, des aides.
  • Proposer des réponses en adéquation avec les besoins et/ou attentes, dans le respect des procédures, de la réglementation et des droits de l’usager.

Utiliser leurs connaissances en Biologie et Santé pour, sans se substituer aux professionnels de santé :

  • Détecter des modifications fonctionnelles.
  • Savoir analyser des situations nominales ou évènementielles.
  • Inciter et aider une personne à formaliser ses difficultés auprès d’un professionnel de santé.
  • L’accompagner dans un parcours de soin et/ou une recherche de solutions.
  • Être un interlocuteur efficace pour les professionnels de santé.

Utiliser leurs connaissances des théories et champs d’application de la Psychologie du vieillissement pour, sans se substituer à un psychologue :

  • Détecter une souffrance psychologique chez une personne âgée ou un aidant.
  • Détecter des signes d’alerte sur le plan cognitif.
  • Inciter et aider une personne à formaliser ses difficultés.
  • Accompagner des personnes dans une stratégie de gestion de soi et de recherche de bien-être.

Utiliser leurs connaissances en organisation, gestion, communication, pour :

  • Organiser des évènements, des réunions de service et/ou partenariales…
  • Recueillir, mettre en forme et diffuser des informations (relevé de conclusions, comptes-rendus…).
  • Concevoir et diffuser des supports d’information et de communication, des outils d’évaluation…
  • Rédiger et traiter des documents professionnels (formulaires, contrat…) conformes aux réglementations et aux règles de présentation.
  • Animer des moments d’échanges (information, réflexion, bilan, partage d’expériences, analyse de pratiques…)
  • Participer à la régulation du fonctionnement d’une équipe.
  • Assurer une veille informatique et autres recherches de documentation pour suivre les évolutions (législatives, réglementaires, technologiques….) dans le secteur gérontologique.

 


Tableau des semestres

Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 5
Liste des UEs obligatoires

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives à l’éthique pour agir dans le respect de la liberté et des droits de la personne âgée, en prenant en compte de ses besoins et attentes spécifiques, et en maintenant la vigilance sur les risques de maltraitance.

2

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives à l’impact du vieillissement sur les fonctions sensorimotrices et sur le fonctionnement du système nerveux (vieillissement physiologique), et aux principales pathologies liées à l’âge dans les domaines cardiovasculaires, respiratoire, digestif et rénal (vieillissement pathologique). Le décubitus prolongé et l’incontinence sont traités.

4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives à l’impact du vieillissement sur les capacités cognitives, ainsi que sur la communication verbale et non verbale. Les questions de la qualité de vie des seniors, du bien-être mais aussi de la détresse, de la dépression et de la mort sont abordées. Une sensibilisation à la socio-esthétique est dispensée. Les questions de la victimisation des ainés et la prise en charge psychologique des chuteurs sont  discutées.

4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances sur l’élaboration des politiques, le cadre législatif général, les schémas et réseaux gérontologiques (Clic, CCAS, CIAS), ainsi que les structures d’hébergement et les rôles, missions et statuts des intervenants à domicile. Dans ce module, une approche quantitative du vieillissement est présentée.

4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de proposer une solution d'hébergement adaptée aux besoins de la personne âgée ; proposer des solutions adaptées, notamment technologiques, pour favoriser, maintenir et /ou rétablir l’autonomie (gérontechnologies). Les étudiants sont en outre sensibilisés aux problèmes de déplacements des séniors (conduite automobile, déplacements piétonniers, accessibilité…)

4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances pour rédiger, traiter, diffuser des documents professionnels (formulaires, lettres, contrat, comptes-rendus…) conformes aux réglementations et aux règles de présentation, en langue française ou anglaise. Il est également entraîné à présenter un contenu oralement et de façon illustrée. Il peut une veille informatique et rechercher de la documentation pour suivre les évolutions (législatives, réglementaires, technologiques, sanitaires…) dans le secteur gérontologique. Il est sensibilisé à la sémantique gérontologique. 

4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient les principales méthodes d’évaluation de la dépendance et de la qualité de vie.

Il connaît les méthodes ergonomiques d’évaluation de la prise en charge et des usages.

4

A l’issue des stages d’observation, l’étudiant est capable de comprendre l'organisation et les missions spécifiques des différents acteurs du secteur gérontologique (Clic, CCAS, Ehpad, entreprise de service à la personne…). Il est capable de mettre en pratique de ses connaissances et d’acquérir un savoir-être en milieu professionnel. Cela lui permet en outre de conforter son projet professionnel.

4
UE0 Mise à niveau 0
Semestre 6
Liste des UEs obligatoires

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives à la nutrition des personnes âgées, à leur système immunitaire et aux variations de leur vigilance et de leur sommeil. Sont également traités le diabète, la pharmacologie, la cavité buccale. Des connaissances de base dans le domaine de l’hygiène et de la prévention des infections sont acquises.

4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives aux motivations des personnes âgées et à leur perception du temps. Le point de vue du psychologue sur le rôle et la place du proche aidant. La question du vieillissement des personnes intellectuellement déficientes est traitée. Les problèmes psychologiques et psychosociaux liés à la perception des seniors sont abordés.

4
Sociologie, droit, politiques publiques (2) 4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient les méthodologies d’entretien avec les personnes âgées. Un cours porte sur l’animation de groupe et un autre sur l’animation d’équipes. Des informations portant sur la coopération et la gestion de conflits sont présentées.

4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de rédiger un projet, l’argumenter et le défendre ; élaborer un budget prévisionnel de l’action, organiser et planifier le projet ; établir un bilan financier des actions et du dispositif.

3

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable structurer un questionnement, rechercher les informations, élaborer et mettre en forme une réponse.

4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de réaliser des interventions correspondant aux emplois visés par la formation.

7
  • Semestre 5
    • Liste des UEs obligatoires
      • Ethique et déontologie (2 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives à l’éthique pour agir dans le respect de la liberté et des droits de la personne âgée, en prenant en compte de ses besoins et attentes spécifiques, et en maintenant la vigilance sur les risques de maltraitance.

      • Physiologie, santé (1) (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives à l’impact du vieillissement sur les fonctions sensorimotrices et sur le fonctionnement du système nerveux (vieillissement physiologique), et aux principales pathologies liées à l’âge dans les domaines cardiovasculaires, respiratoire, digestif et rénal (vieillissement pathologique). Le décubitus prolongé et l’incontinence sont traités.

      • Psychologie (1) (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives à l’impact du vieillissement sur les capacités cognitives, ainsi que sur la communication verbale et non verbale. Les questions de la qualité de vie des seniors, du bien-être mais aussi de la détresse, de la dépression et de la mort sont abordées. Une sensibilisation à la socio-esthétique est dispensée. Les questions de la victimisation des ainés et la prise en charge psychologique des chuteurs sont  discutées.

      • Sociologie, droit, politiques publiques (1) (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances sur l’élaboration des politiques, le cadre législatif général, les schémas et réseaux gérontologiques (Clic, CCAS, CIAS), ainsi que les structures d’hébergement et les rôles, missions et statuts des intervenants à domicile. Dans ce module, une approche quantitative du vieillissement est présentée.

      • Habitat et mobilité (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de proposer une solution d'hébergement adaptée aux besoins de la personne âgée ; proposer des solutions adaptées, notamment technologiques, pour favoriser, maintenir et /ou rétablir l’autonomie (gérontechnologies). Les étudiants sont en outre sensibilisés aux problèmes de déplacements des séniors (conduite automobile, déplacements piétonniers, accessibilité…)

      • Méthodes de communication (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances pour rédiger, traiter, diffuser des documents professionnels (formulaires, lettres, contrat, comptes-rendus…) conformes aux réglementations et aux règles de présentation, en langue française ou anglaise. Il est également entraîné à présenter un contenu oralement et de façon illustrée. Il peut une veille informatique et rechercher de la documentation pour suivre les évolutions (législatives, réglementaires, technologiques, sanitaires…) dans le secteur gérontologique. Il est sensibilisé à la sémantique gérontologique. 

      • Méthodes d'évaluation (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient les principales méthodes d’évaluation de la dépendance et de la qualité de vie.

        Il connaît les méthodes ergonomiques d’évaluation de la prise en charge et des usages.

      • Stages d'observation (4 ECTS)

        A l’issue des stages d’observation, l’étudiant est capable de comprendre l'organisation et les missions spécifiques des différents acteurs du secteur gérontologique (Clic, CCAS, Ehpad, entreprise de service à la personne…). Il est capable de mettre en pratique de ses connaissances et d’acquérir un savoir-être en milieu professionnel. Cela lui permet en outre de conforter son projet professionnel.

      • UE0 Mise à niveau (0 ECTS)

  • Semestre 6
    • Liste des UEs obligatoires
      • Physiologie, santé (2) (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives à la nutrition des personnes âgées, à leur système immunitaire et aux variations de leur vigilance et de leur sommeil. Sont également traités le diabète, la pharmacologie, la cavité buccale. Des connaissances de base dans le domaine de l’hygiène et de la prévention des infections sont acquises.

      • Psychologie (2) (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient ses connaissances relatives aux motivations des personnes âgées et à leur perception du temps. Le point de vue du psychologue sur le rôle et la place du proche aidant. La question du vieillissement des personnes intellectuellement déficientes est traitée. Les problèmes psychologiques et psychosociaux liés à la perception des seniors sont abordés.

      • Sociologie, droit, politiques publiques (2) (4 ECTS)

      • Animation, management (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable d’utiliser à bon escient les méthodologies d’entretien avec les personnes âgées. Un cours porte sur l’animation de groupe et un autre sur l’animation d’équipes. Des informations portant sur la coopération et la gestion de conflits sont présentées.

      • Coordination et gestion de projet (3 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de rédiger un projet, l’argumenter et le défendre ; élaborer un budget prévisionnel de l’action, organiser et planifier le projet ; établir un bilan financier des actions et du dispositif.

      • Projet tuteuré (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable structurer un questionnement, rechercher les informations, élaborer et mettre en forme une réponse.

      • Stage en situation (7 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de réaliser des interventions correspondant aux emplois visés par la formation.


Prérequis

Formation initiale : étudiants ayant validé une 2e année de licence de biologie, psychologie, sociologie, sciences cognitives, STAPS, sciences de l'éducation ; DUT carrières sociales, BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social, DEUST nouveaux métiers de la cité...

Formation continue : tous professionnels intervenant dans le champ de la gérontologie.

Dossier de candidature 2015-2016 :
  http://licencepro-qua2vie.univ-lille1.fr/Accueil/

à déposer le 24 avril au plus tard comme indiqué sur le site

Accès en formation continue

Pour tout renseignement concernant l’information et l’orientation du public en reprise d’études après un arrêt de 2 ans ou plus, la Validation des Acquis et de l'Expérience (VAE) et la Validation des Acquis Professionnels (VAP), contacter le Service Formation Continue : Tél. 03 20 43 45 23

Droits de scolarité

Pour l'année universitaire 2016-2017, les droits de scolarité en formation initiale s'échelonnent selon les niveaux de formation : 184 € (cursus licence, DUT, DEUST) ; 256 € (cursus master) ; 391 € (cursus doctorat et HDR) et 610 € (cursus ingénieur). A cela s'ajoutent 215€ pour la Sécurité Sociale et 5,10 € de droits universitaires.


Poursuite d'études et insertion professionnelle

Ce professionnel pourra prétendre à un emploi de coordonnateur gérontologique. Il sera chargé de développer des projets individuels et d’animer des actions collectives en lien avec l’allongement de la vie.

Il pourra réaliser un accompagnement bio-psycho-social individuel dans un Clic (Centre Local d’Information et de Coordination), un CCAS (Centre Communal d’Action Sociale), un Ehpad (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou autre type de résidence pour personnes âgées (résidence services, logement-foyer, béguinage), un service d’aide et d’accompagnement ou une société de service à la personne.

En outre, il sera en mesure d’animer des projets collectifs, et d’accompagner la politique gérontologique sur le territoire, notamment au niveau des municipalités ou des Conseils Généraux. Il pourra également travailler en tant que coordinateur et évaluateur dans le domaine des gérontechnologies.

Exemples de postes occupés par d'anciens étudiants :

  • Gestionnaire de service d'aide à domicile
  • Animatrice en Ehpad
  • Coordonnatrice en CLIC
  • Coordinatrice médico-sociale
  • Assistante service patients
  • Conseiller en gérontologie
  • Evaluatrice à domicile (CCAS)
  • ...

 


Composantes

Personnes à contacter

Troisième année

Responsable
qua2vie-licencepro@univ-lille1.fr
Secrétariat
0320434106
anita.docquiert@univ-lille1.fr